365, Une Photo par Jour - ambredelalpe

Elémentaire

Revenir à la base.
A la base, il n’y avait rien. Pas de Terre, pas d’humains, pas de fioritures, peut-être même pas d’Univers, allez savoir. C’est tout récemment que le dernier écran plat, les centrales nucléaires et les chaussures à talons sont devenus indispensables à une vie décente et bien ordonnée.
Alors, l’espace de quelques instants, seulement revenir à ce qui se rapproche le plus de ce ‘’rien’’ qui contenait déjà la possibilité de tout. C’est simple ; fondamental, élémentaire. Ressentir le froid, le vent, se souvenir de ce que c’est -sans déguisement de bonhomme michelin multicouches. Profiter de ce moment choisi et regarder les genêts onduler.
…Avant de revenir à l’état actuellement d’avancement post-rien. Et d’en profiter aussi.
Qui sait, peut-être qu’après, il n’y aura plus rien.

"Tout ça a commencé il y a plusieurs années
Alors que mes ancêtres étaient obnubilés
Par des bouts de papier que l'on appelait argent
Qui rendaient certains hommes vraiment riches et puissants

Et ces nouveaux dieux ne reculant devant rien
Étaient prêts à tout pour arriver à leur fins
Pour s'enrichir encore ils ont rasé la terre
Pollué l'air ambiant et tari les rivières

Mais au bout de cent ans des gens se sont levés
Et les ont avertis qu'il fallait tout stopper
Mais ils n'ont pas compris cette sage prophétie
Ces hommes là ne parlaient qu'en termes de profits"
Les Cowboys Fringants, Plus Rien.

17/01 : Challenge une photo par jour, photo 17/365

Copyright : Ambre de l'AlPe