365, Une Photo par Jour - ambredelalpe

Fille du Vent • Déroutante Routine

Aujourd’hui, le vent s’est réveillé. Il avait somnolé quelques temps, engoncé dans la torpeur déjà printanière. J’aime le vent. Il rend plus vivantes les choses, en faisant bouger, les secouant. Ce n’est pas toujours pratique. Des fois, il est doux, frôle les éléments d’une caresse chaude. Il serait presque reposant. Parfois au contraire il est glacé, cinglant. Comme les gens, il s’exprime : il a aussi ses mauvais jours, des fois il est énervé, il s’emporte. Il ne faut pas trop lui en vouloir.

Comme les humains, aussi, c’est souvent dans les moments les plus complexes qu’il est le plus créatif. Tempêtes, volutes. Il gribouille ses émotions à la surface du ciel.
Mais aujourd’hui, comme presque chaque jour depuis un mois, je suis en ville. Je me suis tassée un peu pour renter dans une case, l’air de rien, quelques temps. Une routine déroutante qui n’en est pas une, étant en elle-même une nouveauté pour moi. C’est donc après un trajet à vélo essoufflée à remonter le courant soufflant, dans les champs citadins, sur les lopins de terre pas encore gobés par l’urbanisation dévorante, que je profite enfin des bouffées d’air sans que la rencontre prenne des airs de confrontation.

Photo du 27/02 : Challenge une photo par jour, photo 58/365.

Copyright : Ambre de l'AlPe