365, Une Photo par Jour - ambredelalpe

Marées

Parfois, on aimerait juste être quelqu'un d'autre. Voir les choses autrement. Simplement ne pas être soi. Ne pas être aussi rigide, aussi opaque ; ou aussi transparent.

Alors peut-être on pourrait s'imaginer n'importe où. N'importe qui. Et si on était cet inconnu qui courrait dans les montagnes, au loin ? Qui glisse le long des névés, file dans les pentes, se faufile dans les défilés. Sans craintes, sans ombres le poursuivant. Sans rien. Il dévale, le sourire aux lèvres. Il est heureux. Il ne sait pas pourquoi, il ne se l'est jamais demandé. Pourquoi en serait-il autrement ?

Autour défilent des prés, des fleurs sauvages. Des animaux intrigués montrent un visage curieux à son passage. Il fait doux. L'air est agréable sur sa peau nue. Sur la nôtre. Le soleil, entre deux nuages, nous fait un clin d'œil et le caresse d'un doux rayon. Quelques pas plus bas, un ruisseau se coule entre des larges pierres. L'on s'arrête pour boire un instant, dans un équilibre calculé, un pied sur chaque rive. Tout est logique. Naturel. Inné. Et puis l'on repart, flânant entre les papillons, les fleurs et les herbes hautes. On respire. La vie est belle.

Photo du 31/05 : Challenge une photo par jour, photo 151/365.

Copyright : Ambre de l’AlPe