365, Une Photo par Jour - ambredelalpe

Les Evadées

Le réveil a sonné. Non, pas déjà… Et puis d’abord, on est samedi. Samedi, c’est le week-end. Le week-end, c’est fait pour se reposer. Se reposer, c’est une agréable et utile perte de temps. Quitte a avoir créé des conventions ridicules, autant grappiller parfois les quelques points profitables. Le temps d’émerger et de se souvenir qu’en étant réveillée, c’est pas si mal non plus. … et d’aller me recoucher, un peu plus haut dans les montagnes.

Et puis de redescendre dans la ville grisonnante accablée de chaleur. Avant de remonter de plus belle. S’évader du magma latent de pensées insipides qui stagne, là-bas en bas. De cet entêtant parfum de gasoil agrémenté de déodorants et fragrances divers et synthétiques derrière lesquels les gens se camouflent. De ce fond pesant de dédain et d’ignorance, d’énervement, de devoirs résignés et de pensées pesantes. En montant, le négatif se disperse dans l’air plus pur. Le nuage noir qui gravite en bas se désature. Les pâtes en forme de riz –qui débordent en éteignant le feu- n’ont jamais été aussi bonnes. C’est bon d’être là.

Challenge une photo par jour, photo du 17/06 : Challenge une photo par jour, photo 168/365.

Copyright : Ambre de l’AlPe

168