365, Une Photo par Jour - ambredelalpe

Civils-Usages

Ce soir, c’est conférence. C’est aussi départ pour plus de dix jours de rando… Mais une chose après l’autre : ce soir, c’est conférence. Je ne pense plus à grand-chose d’autre. L’idée écrase peu à peu tout le reste du bazar meublant mon cerveau.

C’est avec une zenitude toute relative que le véhicule enfin chargé s’ébranle en direction de Genève. La marge rognée prévue dans le timing révisé s’évapore à mesure des kilomètres. L’autoroute ennuyeuse succède aux axes champêtres. Dans l’autre sens, les voitures s’entassent : la foule des frontaliers rentre de sa moisson de labeur mieux payé.

La douane, un autre vieux camion, des bus relié à des câbles, des routes qui se disputent les voies de trams, quelques ronds-points à échelle réduite et voici la bonne rue. Aujourd’hui, les éboueurs suisses ont fait grève. Sur le trottoir encombré, un homme saoul veille en vacillant sur des monticules de déchets avariés.

Quelques pas dehors, un verre, une installation précipitée, et une faille spatio-temporelle me propulse à 22h30. C’est fini. Je suis épuisée. Au restaurant, il me semble dès la première gorgée que mon vin est un somnifère liquide. Autour, les gens discutent. Mon attention ivre saisit des bribes de conversations. Des mots attrapés au vol. Je me réveille peu à peu. Encore une heure et un lit accueillera nos rêves endormis.

Photo usée du 16/10 : challenge une photo par jour : photo 289/365 (ou quelque chose comme ça).

Copyright : Ambre de l'AlPe

Aucune bouteille ni aucune chaussure n'ont été maltraitées lors de la réalisation de ce visuel.

289